Lettre à celle que j’étais il y a 10 ans.

Pas de citation cette fois. Les débuts d’année sont souvent l’occasion de faire le point sur sa situation, et après les crises existentielles que j’ai traversé ces derniers temps, j’ai voulu mettre à plat ce que j’ai appris ces 10 dernières années. Voici donc les conseils que j’aimerais donner à la lycéenne de 16 ans que j’étais il y a 10 ans si je la croisais aujourd’hui.

Je sais que tu ne sais pas où tu vas, que tu es paumée et que tu te cherches. Mais fais-toi confiance, tes choix ne seront peut-être (sûrement) pas toujours les bons mais je te promets que, dans 10 ans, ils t’auront finalement amené exactement là où tu rêvais d’être : des amis (que tu ne connais pas encore vraiment pour la plupart d’ailleurs, tu serais surprise je t’assure) avec qui tu te sens libre d’être la personne que tu es réellement, dont tu n’as pas peur du jugement et que tu ne cherches pas à tout prix à impressionner, un homme que tu aimes et qui t’aime, qui te respecte surtout, que tu as demandé en mariage parce que tu as tellement évolué et pris confiance en toi que plus rien ne t’arrête (ou presque), le rêve commun de fonder une famille, en accord avec les valeurs que vous partagez tous les deux, un métier qui te passionne et t’apporte une situation financière suffisante pour vivre la vie que tu aimes. Alors même si tu ne sais pas où tu vas et que le chemin semble long, ne t’inquiètes pas : tu es dans la bonne direction. 

La roue tourne, indéniablement, ne t’abaisse pas à te venger ou à faire du mal aux gens, la vie s’en chargera. Je sais pourtant que ça te tente énormément parce que tu es très rancunière, mais fais une pause, prends du recul et surtout sors de ta vie tout ceux qui te font du mal, au lieu de perdre un temps précieux à chercher comment leur rendre. 

Exemple de façon relativement radicale mais néanmoins efficace de sortir quelqu’un de sa vie

Tu vas avoir des relations amoureuses qui ne se finiront pas très bien, tu vas être malheureuse et croire que jamais tu ne pourras t’en remettre. Mais ne sois pas triste ou en colère, tu verras, tout ce que tu vis et va vivre ces 10 prochaines années te rendront meilleure et t’amèneront au bonheur. Tout ça t’amènera surtout jusqu’à l’homme de ta vie (/!\ SPOILER ALERT : tu l’avais sous le nez depuis tout ce temps…), ce qui ne serait pas arrivé si tu n’étais pas passer par tout ça. Souviens-toi : rien n’arrive jamais par hasard. 

Fais la paix avec ton corps dès maintenant, tu es comme tu es et tu ne le changeras pas alors accepte-le et mets-le en valeur. Aimes-toi bordel ! N’aies pas peur d’affirmer tes pensées et tes valeurs, assumes-toi totalement, ceux qui t’aiment resteront quoiqu’il arrive. Ne perds pas ton temps avec des personnes qui ne te respectent pas, tant en amour qu’en amitié. Le respect est la base de toute relation, ne l’oublie jamais. 

D’ailleurs, une bonne partie de ceux qui t’entourent ne seront plus à tes côtés dans 10 ans, alors profites d’eux sans te poser de questions. Même s’ils ne t’accompagnent pas jusqu’à la ligne d’arrivée, n’oublies jamais qu’ils t’ont épaulé sur une bonne partie du chemin, ni les bons moments que vous avez passés ensemble. Ce n’est pas parce qu’une amitié se termine qu’elle n’a jamais existé. A ton âge, les gens se cherchent, tout comme toi, les chemins que vous prenez finissent par vous éloigner, voilà tout. Inutile de les blâmer, et encore moins de te blâmer, cela n’y changera rien et t’aidera juste à être un peu plus triste. 

Ne ressasse pas sans cesse le passé, ce qui est fait est fait, et ce qui est dit est dit. Alors regarde droit devant et continue d’avancer. Parce que tu vas rater plein de choses. Des moments, des évènements auxquels tu aurais aimé participer, mais également des choses que tu entreprends, des études, des relation amicales ou amoureuses, tu vas faire plein d’erreurs, mais c’est ce qui va te rendre plus forte, te permettre de te connaître vraiment, tes qualités comme tes défauts. Mais surtout, c’est ce qui va te permettre de mettre en place des stratégies afin d’éviter de tomber dans tes travers habituels et de ne pas répéter indéfiniment les mêmes erreurs. C’est également ce qui va te permettre de connaître tes limites afin de les dépasser. 

C’est important de prendre conscience de ses défauts. Lorsque tu es énervée, apprends à te calmer avant de parler, ça t’évitera de dire des choses que tu ne penses pas simplement parce que tu es en colère. Ainsi, tu feras moins de mal aux gens, et tu ne te tortureras pas l’esprit pour savoir comment te rattraper. S’il te plaît, tourne sept fois ta langue dans ta bouche avant de parler, ça t’évitera bon nombre de gaffes et de moments gênants. 

Apprends également à calmer tes angoisses, sinon elles vont te pourrir la vie. Fais une pause, respire. Essaie de dédramatiser, et même si tu n’arrives pas à les effacer totalement, essaies au moins de les maîtriser, avec un peu de chance ça t’évitera de tomber dans les pommes pour un oui ou pour un non, de passer 25 000 examens et de creuser le trou de la sécu par la même occasion. 

Ces malaises te pourrissent la vie, mais ça passera. Enfin à peu près, disons qu’ils seront beaucoup moins fréquents en grandissant. Et il n’y aura pas d’autres commodes sur ton chemin lorsque tu t’évanouie, tu n’en casseras donc qu’une. En revanche le premier studio étudiant avec cheminée, ce ne sera pas la meilleure idée. Le marbre ça fait des grosses bosses sur le crâne.  

Commence le sport maintenant. N’attends pas d’être étudiante, tu verras ça fait du bien et ça défoule. Même si je sais qu’actuellement tu ne penses absolument pas dire ça un jour, mais je t’assure que tu finiras par avoir hâte d’aller à la salle. Arrête de fumer maintenant aussi, tu viens de commencer, ce sera facile. Bien plus facile que dans 10 ans en tout cas, ça je peux te l’assurer.  

Et puis enfin : essaie au maximum de vivre sans te soucier de ce que penseront les autres. D’ailleurs tu devrais faire attention à ne pas leur accorder ta confiance trop facilement. N’accorde d’importance qu’à l’avis de ceux qui t’aiment, et n’oublie pas que personne ne peut plaire à tout le monde car personne n’est parfait. 

Et vous, qu’avez-vous appris ces 10 dernières années ? Que diriez-vous à votre vous d’il y a dix ans si vous le/la rencontriez ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.